Le porte-avions FOCH est le frère jumeau du CLEMENCEAU, navire qui a été mis à la retraite en 1997. La coque a été construite en 1957 à Saint Nazaire jusqu’au niveau du pont du hangar, puis il a été remorqué à BREST où l’arsenal l’a achevé et mis les installations militaires en place. Mis en service en 1963, et vendu à la marine Brésilienne le 15 novembre 2000. Rebaptisé, il s’appelle Sao Paulo. Il est maintenant remplacé par le porte-avions nucléaire Charles De Gaulle.

C’est un navire de 33000 tonnes, d’une longueur de 266m, largeur 51m, tirant d’eau en charge 7,50m. Il peut aller à une vitesse de 32 nœuds (60 km/h environ), 126 000 chevaux.
Il est équipé de 2 chaufferies de 63 000 ch. comportant chacune 3 chaudières timbrées à 45 kg/cm2 et 4 turbines de marche avant, et 2 turbines de marche arrière (17000 ch.). C’est la machinerie la plus puissante jamais construite en France. Le combustible est du fuel lourd, et sa consommation est de 30 T/h. La consommation d’énergie étant énorme, le ravitaillement doit se faire une fois tous les 3 jours.

Précisions :
  • Une ligne d’arbres de 110m de la chaufferie avant à l’hélice.
  • Une ligne d’arbres de 70m de la chaufferie arrière à l’hélice.
  • 2 hélices de 5,50m de diamètre de 20T chacune, vitesse 205 tours/minute.
  • Pont d'envol de 259 m de long (surface 8800m²) avec piste oblique inclinée à 8° et mesurant 165,50 x 29,50 et piste axiale mesurant 93 x 28 m
  • Hangar de 180 x 24 x 7 (clair en hauteur) ; surface 3300 m²
  • 2 ascenseurs, 1 axial à l'avant (17 x 13), 1 latéral à l'arrière de l'îlot (16 x 11). Capacité : 15 t
  • 2 catapultes à vapeur Mitchell-Brown BS 5 de 50 m pouvant catapulter des avions de 12 à 15 t à 150 nds
  • 1 miroir d'appontage OP3 avec optique française.
  • 4 brins d'arrêt, 1 grue de 15 t (Gaillard)
  • Capacité d'emport de carburéacteur (3000 m3) et de munitions (1300 t)
Aviation embarquée (40) :
  • 25 chasseurs Super Etendard,
  • 8 intercepteurs Crusader F-8 E,
  • 6 avions Breguet Alizé,
  • Hélicoptères : 1 Dauphin Sauvetage, une Alouette de Liaison, 2 Super Frelon (hélicoptères lourds)
Effectifs : 2000 officiers et hommes d’équipage